The supernatural of testimony and faith Part 2

Le surnaturel du témoignage et de la foi: Partie 2

Jean 4: 46-54

N’oublions pas, l’officier vient voir Jésus au sujet de son enfant malade à cause du témoignage rendu après le premier miracle aux noces de Cana.

Suite à la requête de l’officier, celle de ramener Jésus chez lui avant son enfant ne meure, Jésus ne se laisse pas émouvoir pour adopter la méthode proposée non, il a résolu de guérir mais cela se fera à sa façon; c’est pourquoi il lui répondra : va, ton fils vit.
Tu as remarqué quelque chose ? Non? OK je t’explique.
L’officier a demandé la guérison de son fils (verset 47) mais Jésus lui répond : ton fils vit ( verset 50). C’est à se demander quel est le rapport entre la guérison et la vie car, on peut guérir et mourir ensuite, tout comme on peut vivre étant malade.
Ce que l’homme voulait c’était la guérison mais Jésus lui offrira à la place de cette guérison la vie et la restauration car tu ne peux pas recevoir la vie de Christ sans qu’elle ne produise en toi des fruits. Au delà de la guérison, le fils a reçu la vie de la part de Christ par cette phrase : va, ton fils vit.

La suite du verset montre une chose intéressante : ” … et cet homme crut à la parole que Jésus lui avait dite, et il s’en alla.”
L’homme a demandé une action: descends. Jésus lui a donné une parole à la place. Il n’a pas murmuré parce que ce qu’il recevait était loin de ce qu’il demandait non, il a CRU. Il a finalement accepté que les choses se fassent par Dieu, que la solution soit comme Dieu le voulait, il ne s’est pas bloqué sur ce qu’il trouvait au départ comme étant l’issue.

Une fois chez lui, ses serviteurs lui rendent témoignage pour son fils en disant : ton fils VIT, encore cette vie; mais il veut confirmer une chose : à quelle heure….? Il se rendra compte qu’à l’instant où Jésus a parlé, l’enfant a été restauré, pourquoi ?

En fait, l’endroit où il pressait Jésus d’aller afin de poser l’acte du miracle, Jésus y était déjà.
Ce n’est pas parce qu’une situation vient de se manifester à tes yeux qu’elle existe juste maintenant non, elle était déjà là et Jésus y était également bien avant qu’elle soit, il connaît toute chose à l’avance. Ce n’est pas toi qui le déplace pour la destination de ton problème non, c’est ta foi qui déplace la solution vers toi car lui, il est déjà au centre du problème mais est-ce que tu crois?

Penses-tu que si on ne t’impose pas les mains tu ne recevras rien ? Crois-tu vraiment que Jésus doit faire comme tu veux ? Peux-tu croire que le Dieu qui a donné un témoignage à quelqu’un peut le faire avec toi?

Je souhaite te dire qu’avant de dire qu’il ne t’a pas répondu, que tu te demande si tu as cru au témoignage des autres et si tu as gardé la foi en Dieu quant il t’a donné une parole.
Shalom

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *